A propos de nous

Fondation du Collège Episcopal

Au lendemain des confirmations, le 27 juin 1877, Monsieur le Doyen Bourette prit la décision de donner sa démission de professeur de religion au collège communal. Il résolut de consacrer toutes ses ressources et son zèle à la création d'un collège ecclésiastique, destiné à promouvoir les valeurs inspirées de l'évangile. Il fit part de sa détermination à l'évêque de Tournai qui lui envoya ses encouragements.

Un comité de fondation entreprit des négociations avec les Frères des écoles chrétiennes qui devaient quitter leur établissement et avec Madame Licot de Nismes, la propriétaire, en vue de reprendre les locaux affectés à l'Institution des Frères.

Le 8 septembre de cette même année, un corps professoral était officiellement nommé avec à sa tête, le Principal, Monsieur l'Abbé Féron, prêtre éminent, gradué de l'Université de Louvain, et depuis de longues années, professeur au séminaire de Bonne-Espérance. Rien ne serait donc négligé pour donner au Collège Saint-Joseph de Chimay toutes les garanties qui le recommanderont à l'estime et à la confiance des parents.

L'installation en l'ancien pensionnat des Frères ne pouvant être que temporaire, le plus urgent était de chercher un emplacement pour y bâtir le nouveau collège. Le 22 novembre 1877, devant le notaire Fortuné Joris de Macon, le comité fondateur s'est porté acquéreur d'un verger, situé à Chimay, Chemin de Virelles, d'une contenance totale d'après le cadastre de deux hectares, vingt-deux ares, soixante centiares et appartenant à Monsieur Pierre Destrée de Couvin.


Une fois propriétaire du terrain, il fallut s’occuper de la construction du collège. Le 27 mars 1878, l’Abbé Guillaume est venu, au nom de l’évêque, pour convenir définitivement de ce qu’il y aurait à faire et afin de l'aider de son expérience.

Plusieurs points furent dès lors arrêtés :

Un plan fut adopté d’après les données de Monsieur Guillaume
Monsieur Delgombe fut choisi pour architecte
Monsieur désiré Allard de Spy, pour entrepreneur nominal
On pousserait les travaux pour avoir le collège sous toit au 15 octobre de 1878.

Le mardi 30 avril suivant (1878), Monsieur le Doyen et Monsieur l’Abbé Féron, principal, procédèrent à la pose de la première pierre du Collège Saint-Joseph. Une boîte en fer blanc y fut jointe, renfermant le document dont voici la copie :

D.O.M.
Hoc gymnasium erectum est
Sub titulo Sancti Josephi, ad promovenda
Studia ecclesiastica necnon ad fovendum christianam
Educationem contra mmodernos errores,
Anno millesimo octingentesimo septuagesimo octavo.


En voici la traduction : En-tête, le sigle traditionnel D(eo) O(ptimo) M(aximo), ce qui signifie littéralement, " En hommage à Dieu, le Tout-puissant ". " Ce collège a été érigé, sous le titre de Saint-Joseph, en vue de promouvoir les études ecclésiastiques ainsi que de favoriser l’éducation chrétienne, en opposition aux erreurs modernes. L’an 1878."

Texte librement adapté de l’essai historique de l’abbé Joseph Lecomte : " La Fondation Du Collège Episcopal Saint-Joseph en 1877 ", imprimé en octobre 1977 à l’occasion du centième anniversaire du collège.

Quelques dates

  • 1877 Création du Collège Episcopal Saint-Joseph. La première entrée a lieu le mercredi 10 octobre. Les cours sont donnés dans les locaux du Pensionnat Saint-Joseph, rue de la Soque, bâtiments légués par les Frères qui quittent Chimay. Le premier Principal est Monsieur l'Abbé Feron, le corps professoral se compose de 12 prêtres et la population scolaire est de 110 élèves, uniquement des garçons.
  • 1878 Pose de la première pierre du Collège Saint-Joseph, rue de Virelles, le mardi 30 avril.
  • 1879 Bénédiction de la chapelle
  • 1952 Nomination de Monsieur le Principal Graux qui assurera le principalat le plus long depuis la création du Collège. Construction de nouvelles classes et d'une salle d'étude.
  • 1956 Création de l'Ecole Moyenne Agricole du Collège Saint-Joseph dont la direction est confiée à Monsieur l'Abbé Detournay.
  • 1967 Transformation de l'Ecole Moyenne Agricole en Institut Saint-Joseph dont la direction est assurée par Monsieur Roland Tilquin.
  • 1970 Instauration de la coéducation. La population scolaire du Collège et de l'Institut Saint-Joseph dépasse 400 élèves
  • 1977 Construction et inauguration du complexe sportif à l'occasion du 100ème anniversaire.
  • 1981 Construction d'un Centre d'Enseignement Secondaire Libre Confessionnel entre les 3 Pouvoirs Organisateurs du Collège Saint-Joseph, de l'Institut Saint-Joseph et de l'Institut Notre-Dame. Création d'un Centre de documentation. Désignation de Monsieur Maurice Servais, premier Principal laïc.
  • 1984 Fermeture de l'internat.
  • 1989 Désignation de Monsieur Albert Lernoux comme directeur de l'Institut Notre-Dame en remplacement de Madame Mansart.
  • 1990 Désignation de Monsieur José Tilquin comme Principal du Collège.
  • 1992 Restauration de la chapelle et création de la chorale.
  • 1993 La population scolaire du Centre d'Enseignement secondaire dépasse le millier d'élèves. Construction d'un bâtiment de 13 nouvelles classes pour les élèves de première. Désignation de Monsieur Robert Louette comme directeur de l'Institut Notre-Dame.
  • 1994 Désignation de Monsieur Guy Montoisy comme Directeur de l'Institut Saint-Joseph.
  • 1996 Construction d'un nouveau bâtiment comprenant 14 classes et une salle d'étude pour les élèves de deuxième et troisième années. Intégration de l'Ecole fondamentale Saints Pierre et Paul dirigée par Monsieur Francis Nootens dans l'A.S.B.L. Centre d'Enseignement Saint-Joseph. Fusion de l'Institut Saint-Joseph et de l'Institut Notre-Dame sous le nom de l'Institut Notre-Dame.
  • 1997 Désignation de Monsieur Francis Gillard comme Principal du Collège. Prise en charge de la procure par le Comité de l'Association des Parents. Création d'une salle multimédia et installation d'un réseau informatique.
  • 1998 Installation du Conseil de participation. Sélection du Collège comme école pilote pour l'installation d'un centre cybermédia à l'initiative de la Région Wallonne.
  • 1999 Inauguration par Monsieur le Ministre Lebrun des installations multimédia. Le Collège devient la 1ère cyber-école hennuyère.
  • 2002 Le Collège Saint Joseph fête son 125 ème anniversaire